Prix : 18.00 €
Nombre de pages : 112
Format : 19 x 25 cm
Parution : 21/10/2022
Isbn : 9782360121397

Ajouter à mon panier

Félixe et la maison qui marchait la nuit

Sophie Bédard

BD_Romans graphiques


LE LIVRE


Félixe, Diane, Prune, Mi et Bébé partagent une maison pas comme les autres, qui chaque nuit se déplace : en ville, au sommet d’une montagne...
Pourquoi cette maison a-t-elle la bougeotte ? Jusqu’où ira-t-elle ? La réponse est dans cette BD adorable, sensible et pleine d’humour.
Félixe et la maison qui marchait la nuit évoque avec beaucoup de finesse le deuil et la tristesse, mais c’est aussi un véritable hymne au soutien, à l’amitié et à la sororité.


L'AUTRICE


Sophie Bédard est une illustratrice et autrice de bande dessinée québécoise. Son précédent livre, Les petits garçons (paru aux éditions Pow Pow), a remporté en 2019 le prix Bédélys Québec ainsi que le Doug Wright Award.
Félixe et la maison qui marchait la nuit est sa première BD jeunesse, et nous avons bien de la chance qu’elle ait choisi de la publier à la ville brûle !



  • Pour lire l’interview de Sophie Bédard par Pauline Le Gall et découvrir leurs recos culturelles, cliquez ici.


 


PÉNÉLOPE BAGIEU (Les Culottées, Les Strates...) :
« Cette BD belle et tendre parle très bien de tristesse. Les personnages sont très attachants, c’est poétique. Merci et bravo Sophie ! »


CLÉMENTINE BEAUVAIS (Les petites Reines, Brexit Romance, Âge tendre...) :
« Une histoire mignonne au possible, tendre comme une couette douce dans une maison chaude, sur tout ce qui bouge autour de nous quand on a l’impression de rester sur place, et les amis qu’on se fait au plus profond de la solitude. »


MIRION MALLE (La Ligue des super-féministes, C’est comme ça que je disparais, Adieu triste amour) :
« Sophie Bédard parvient tout en douceur à dénouer et mettre en valeur des émotions complexes mais toujours nuancées. Cette BD parle de choses difficles : le deuil, la solitude, l’absence, mais elle parle aussi de liens, d’amitié, de joie et de guérison. Pour toutes ces raisons, c’est un livre très précieux. »


ÉMILIE CHAZERAND (Falalala, Annie au milieu, La Fourmi rouge...):
« Cette BD est parfaitement exquise ! Elle est malicieuce, pétillante, tendre et merveilleusement simple. Parfois, on a besoin d’un livre-pull chaud, bien doux et réconfortant. C’est ce que j’ai ressenti pendant cette lecture. »

VOUS AIMEREZ AUSSI